Quels sont les différents systèmes de chauffage industriel ?

Le chauffage d’un espace industriel équivaut à 10 jusqu’à 30% de sa facture totale d’énergie. Dans les espaces possédant de grands volumes, ce ratio est plus important. C’est le cas dans les endroits occupés par beaucoup de personnes, tels que les sites industriels, les salles d’exposition, et les centres logistiques. Ce rapport sera donc basé sur l’activité du site en question. Dans cet article nous verrons les différents types de chauffage ainsi que leurs caractéristiques.

Le chauffage par convection

Le système de chauffage par convection va utiliser l’air en guise de transmetteur de calories. L’air ambiant de l’environnement en question va être chauffé grâce à un radiateur (un aérotherme par exemple) et subira un mouvement en ascension qui sera remplacé par de l’air plus frais qui lui, se réchauffera en touchant cette paroi. La circulation d’air que l’on appelle convection va venir s’établir dans le local en question et homogénéisera la température de ce dernier.

Ce type de chauffage est doté d’une particularité indirecte étant donné que la chaleur diffusée par les éléments de chauffe sera distribuée au sein du local grâce à un phénomène de convection.

Le chauffage par rayonnement

Le système de chauffage se faisant par rayonnement, libère sa chaleur grâce à une onde infra-rouge orientée vers les personnes, ainsi que vers les objets se trouvant dans la zone en question. Contrairement au chauffage par convection, ce système de chauffage est doté d’un caractère qui est directionnel, ce qui permettra de chauffer des zones bien précises au niveau des grands espaces. Étant donné que l’air environnant n’est pas chauffé directement, sa température sera plus basse comparée à celle des endroits chauffés par le système de convection. Les éléments solides qui sont chauffés par un système de radiation vont pouvoir atteindre des températures plus élevées comparées à l’air ambiant.

Découvrez pourquoi choisir un chauffage radiant au gaz.

Le chauffage par convection

Le chauffage par convection est obtenu grâce des équipements comme les radiateurs qui ont pour rôle de chauffer l’air environnant grâce à des systèmes de pulsion tels que des aérothermes, des générateurs dont le rôle sera de diffuser de l’air chaud à distance.

L’efficacité d’un chauffage va reposer sur l’enveloppe d’un bâtiment ou d’un local, mais aussi de la présence ou l’absence de courants d’air ainsi que du renouvellement de l’air environnant.

Dans cet article nous verrons deux types de chauffages convectifs à savoir :

Les radiateurs à eau chaude

Les radiateurs à eau chaude sont reliés à une chaudière ainsi qu’à un circuit de distribution offrant l’avantage de pouvoir être aisément installés, facilement contrôlés localement le tout à des frais raisonnables. Ces radiateurs ne transportent pas d’air, ce qui empêche des soucis de déplacement de poussière. Ce système a un rendement pouvant être très dégradé si cette installation n’est pas bien mise en place par des professionnels. Ces radiateurs ont une portée assez faible. En effet, l’air chauffé va être rapidement dirigé vers le haut (plafond). Les radiateurs à eau chaude ne sont pas adaptés aux espaces dont les volumes sont trop grands.

Les aérothermes à eau chaude

L’aérotherme est un appareil de chauffage muni d’un échangeur de chaleur et d’un ventilateur. Son rôle est de procéder à un soufflage d’air vers l’espace qui doit être chauffé.

La chaleur émise peut provenir d’un courant d’eau chaude, de vapeur ou bien même d’un brûleur à gaz. Afin de pouvoir être réchauffé, l’air qui en sera expulsé va circuler à l’extérieur. Ce même flux d’air, sera expulsé en direction de l’endroit à chauffer. Les aérothermes à eau chaude sont des appareils fonctionnant à l’aide d’un système de ventilation.

Les avantages d’un aérotherme à eau chaude

Les aérothermes à eau chaude sont des appareils à bon prix, facile à installer qui nécessitent très peu de maintenance. Ils sont idéaux pour chauffer des espaces bien isolés sans causer de soucis d’évacuation de gaz. Ils sont adaptés à l’utilisation en free-chilling qui est en fait une circulation d’eau rafraîchie , mais aussi au free-cooling dans le cas où l’air proviendrait de l’extérieur.

Les inconvénients d’un aérotherme à eau chaude

Les aérothermes à eau chaude ne propulseront de la chaleur que sur une certaine distance relativement petite et laissant derrière eux un courant d’air froid plus loin. De plus, une stratification de l’air chaud à une petite distance peut provoquer des pertes considérables d’énergie à travers l’enveloppe.

Vous êtes à la recherche d’une solution de chauffage industriel économique adaptée à votre besoin ? Nous vous invitons à consulter nos articles Pierrot Brico.