Tout savoir sur la fabrication d’une ruche

fabriquer rucher

Amoureux de la nature ou simple gourmand, cultiver son propre miel n’a jamais été aussi simple. Fabriquer sa ruche pour pouvoir profiter des récoltes de miel est un projet à portée  de main et n’est pas réservé aux apiculteurs de métier. Découvrez en quelques étapes comment fabriquer une ruche depuis chez vous et devenez un vrai apiculteur en herbes ! Le petit guide vous propose des astuces, tutos vidéos et DIY pour vous aider à sauter le pas. En plus de vous régaler, vous offrirez à la reine et tous ses loyaux sujets un endroit agréable à vivre. On vous explique pas à pas comment faire pour accueillir des abeilles et un rucher dans votre jardin afin que l’apiculture n’ait aucun secret pour vous.  

Munissez-vous des bons outils 

Fabriquer sa propre ruche nécessite un matériel adéquat. Voici une petite liste des outils dont vous aurez besoin pour construire votre ruche. Cette liste correspond à une version standard. A compléter selon vos besoins, bien évidemment ! Découvrez les éventuelles difficultés en apiculture de loisir.

  • Une scie,
  • un marteau, 
  • une défonceuse, 
  • des clous ( 1×15), 
  • une visseuse, des vis inax (4×40) , 
  • planches/palettes de bois ( pin, sapin, épicéa, etc…) 
  • un mètre, crayon à papier et équerre 
  • Tasseaux : 14 x 24 mm par 2m long 
  • huile de lin, fils inox, feuille cirée 

Notre conseil malin : Optez pour la ruche type dadant, idéale pour les débutants et conseillée par les experts en apiculture. Les ruches de ce type utilisent en moyenne 10 à 12 cadres. Pratique et efficace pour récolter du miel toute l’année

Le plan de ruche : l’indispensable de l’apiculture.  

Une ruche est un ensemble d’éléments qui permet la fabrication du miel et abrite  la vie d’un être fragile : l’abeille. Avant de fabriquer sa ruche et de devenir un  apiculteur en herbe, il faut savoir que différentes parties la composent.  

Dans un plan de ruche nous retrouvons les éléments suivants :  – Un toit avec un couvre cadre.  

– Une partie supérieure en bois, la hausse, avec des cadres cirés où  l’apiculteur récolte le miel.  

– Le corps de la ruche qui est un espace dédié aux abeilles.  

– Le fond grillagé de la ruche et une planche d’envol avec une fente pour  permettre aux abeilles d’aller et venir dans la ruche.  

Une ruche peut être construite différemment selon son type et le style d’apiculture souhaité : par exemple une ruche Dadant ou une ruche Warré ont chacune leur  spécificité.  

Une ruche Dadant comporte 10 à 12 cadres, des hausses et est plus productive en  miel. La ruche Warré est plus petite, ne contient normalement pas de cadres (peuvent être ajoutés) pour un meilleur respect de l’abeille mais un moins bon  rendement en miel.  

Fabriquer sa ruche comme un professionnel  

Pour fabriquer votre ruche, plusieurs choix s’offrent à vous :  

– Vous pouvez construire de A à Z votre ruche.  

– Acheter quelques pièces détachées pour compléter votre création.  – Acheter un kit à monter soi-même. 

Nous allons vous expliquer comment fabriquer votre ruche vous-même en suivant  le plan de ruche.  

 1 – Le toit : Utilisez deux planches de 55 cm de longueur et 7cm de largeur et deux  de 43 cm de longueur et 7 cm de largeur. Assemblez les planches pour faire un  cadre de 55×43 cm et recouvrez-le de tôle de sorte à faire un couvercle. Pensez au  bois de récupération comme des palettes de chantier par exemple.  

2 – Le couvre cadre : Découpez une planche de 55x43cm, qui sera alors disposée  par la suite sous le toit. Cela permet de ne pas déranger les abeilles même en  enlevant le toit.  

3 – La hausse : Choisissez des planches en bois de bonne épaisseur (2,4 cm) pour  éviter la casse. Vous pouvez récupérer des palettes pour fabriquer votre ruche,  des planches de sapin, d’épicéa ou tout autre bois suffisamment solide. Découpez  deux planches de 17 cm de hauteur par 38 cm de longueur et deux planches de 17  cm de hauteur par 50 cm de longueur. Et assemblez-les à l’aide de vis pour  fabriquer un coffre creux de 38 cm x 50 cm x 17 cm. Puis pour installer les cadres dans la ruche, fixez une crémaillère 10 cadres dans le coffre, en haut, sur les  planches les plus longues (50 cm).  

4 – Le corps : Fabriquez un coffre comme dans l’étape précédente, seulement la  hauteur des planches est de 31 cm. Une crémaillère doit aussi être fixée sur les  planches les plus longues (50 cm). Découpez sur 1 cm de hauteur le bas du corps  de la ruche (sur la face avant de 38 cm), ce qui laissera les abeilles entrer dedans.  

5 – Vous pouvez superposer la hausse et le corps et fixer sur les longs côtés des  attaches pour ruches que vous pouvez trouver dans votre magasin de bricolage.  Ces attaches permettent d’assembler les parties de la ruche tout en gardant une  mobilité.  

6 – Le fond : Prenez deux planches de 55 cm de longueur par 2 cm de largeur ainsi  que deux planches de 38 cm de longueur par 2 cm de largeur. Il vous faut ensuite  les assembler pour faire un cadre de 38 cm x 55 cm et fixer une grille métallique  pour tapisser ce cadre. Le fond doit être surélevé par rapport au sol.  

7 – Maintenant, fixez le fond de la ruche avec le bas du corps avec des attaches. Le  fond doit dépasser sur le devant de 5 cm et être recouvert de bois de sorte à faire  une planche d’envol pour les abeilles.  

Votre fabrication fait main est achevée et prête à accueillir vos premières abeilles pour votre apiculture.  

Installer sa ruche pour le bonheur des abeilles et la récolte de miel.  

Vous pouvez installer votre rucher dans votre jardin, près de fleurs, plantations ou  sur votre balcon. L’entretien de la ruche est important et à faire de manière régulière. En effet, il évitera que la ruche se détériore avec le temps.

Afin de garantir la bonne santé des abeilles, il est nécessaire de faire attention à  certains détails. Lors de l’installation, n’utilisez pas de colle, de peinture ou de traitement à bois, certains produits peuvent être nocifs pour nos petites amies. En  revanche, vous pouvez personnaliser votre ruche en la gravant sur l’extérieur.  

Choisissez le bon endroit 

L’apiculture est un art délicat et pour vous assurer de récolter le meilleur miel. Soyez soucieux du bien-être de vos abeilles, privilégiez les espaces dégagés et à l’abri des promeneurs. Leur nouveau nid douillet doit idéalement se trouver près d’une source d’eau. Dans votre jardin ou en ville, choisissez un endroit lumineux et sec pour installer votre rucher. 

Plus l’espace est vaste, plus les abeilles pourront butiner et donner un goût très très varié. Autonomes, vous n’aurez pas à les surveiller en permanence. Elles savent naturellement quoi faire, optimisez au mieux votre production en installant votre colonie au bon endroit. 

La réglementation de l’apiculture  

Félicitations ! Vous êtes maintenant un apiculteur et de ce fait, vous devez adopter de bons gestes. Produire son propre miel vous donne le statut d’apiculteur. Déclarez vos ruches à l’administration locale la plus proche (mairie, préfecture…). Ceci marquera vos débuts dans l’apiculture, officiellement. Renseignez-vous sur la réglementation des ruches auprès de votre mairie. Il faut  déclarer un rucher même si vous comptez l’installer dans votre jardin, vous êtes  dorénavant un apiculteur avec des responsabilités.