Location de matériel de jardinage : nos conseils

location matériel jardin

Les températures augmentent, le soleil pointe le bout de son nez, les tenues s’allègent, cela ne fait  aucun doute : l’été arrive ! Qui dit température plus clémente dit jardinage ! Il est temps de remettre  son jardin en état et de vous occuper de vos plantes pour profiter de tout ce soleil comme il se doit ! Mais comment faire sans matériel ? Ça coûte cher une tondeuse ? Où est-ce que j’ai mis le taille-haie ? Peut-être que les voisins en ont un … Rassurez-vous, pas besoin de déranger vos voisins, nous allons tout vous dire sur la location de matériel de jardin ! 

Pourquoi louer du matériel de jardin plutôt qu’en acheter ? 

Bien qu’un sécateur soit relativement bon marché, du plus gros appareillage que l’on utilise  qu’occasionnellement tel que le motoculteur coûte en moyenne 2000 euros contre 100 à 200 euros  la journée en location ! En plus de l’aspect économique, le gros appareillage prend (beaucoup) de  place qui encombrerait inutilement et vous évitera ainsi de devoir faire de la gymnastique acrobatique pour contourner votre motobineuse. L’empreinte carbone de la production de telles  machines n’est pas négligeable et vous évitera également un pénible voyage à la déchetterie lorsque  votre tendre débroussailleuse rendra l’âme. 

Du taille-haie au motoculteur, comment louer du matériel de jardinage sans pépin ?

Pratique de plus en plus répandue, il existe aujourd’hui de nombreux moyens de louer du matériel  pour l’entretien de son jardin et des plantes : 

La solution la plus aisée serait de faire appel à un magasin de bricolage de jardins.  Cette solution offre le plus large panel de choix d’outillages et de marques. De plus, les  professionnels du jardin seront les plus aptes à répondre à vos questions et à vous conseiller au  mieux pour le choix du matériel adapté à votre demande. De plus, cette alternative est également la  plus sûre pour obtenir du matériel de qualité et en bon état grâce au contrat à signer lors de la  location des outils (vérifiez tout de même le matériel avant de signer quoi que ce soit !). 

Une solution alternative serait de louer à un particulier. Plus risquée que de faire appel à un magasin spécialisé bien que certains sites proposent un contrat de location, cette méthode peut être moins coûteuse. De plus, pour les plus fins négociateurs d’entre vous il est tout à fait possible de négocier le  prix de location lorsque l’on a affaire à un particulier. Cependant, avant de sauter le pas et louer le  taille-haie de vos rêves, vous allez devoir être vigilant quant à : 

– L’état général de l’outil 

– Le tarif à la journée ou au week-end 

– La durée de la location 

– Le montant de la franchise en cas de vol ou de casse 

– La caution 

Si votre assurance de Responsabilité Civile vous couvre en cas de dégâts causés au matériel

Avant de passer à l’acte, il est essentiel de bien lire le contrat de location pour vous assurer des  termes du contrat et de privilégier la location de matériel de qualité, tout en ne négligeant pas la  notice des méthodes d’utilisation de l’outil pour éviter les accidents bêtes et coûteux en plein  chantier ! Pour votre sécurité, il est également important de vérifier que l’outil loué, surtout s’il  est électrique, a le sigle CE (conforme à la réglementation européenne) qui vous assure une  certaine qualité du produit. 

Prix moyen de location de chaque outil ou comment ne pas se faire avoir 

Chaque outil a un coût, un prix trop bas peut sentir le sapin et vous pourriez vous retrouver avec un  appareil en mauvais état ou de mauvaise facture tandis qu’un prix trop élevé serait fortement  dommageable à votre portefeuille, voici donc les prix moyens de location pour chaque appareil : 

– Tondeuse : Entre 50 et 80 euros par jour 

– Taille-haie électrique : Entre 25 et 50 euros par jour 

– Motoculteur : Entre 100 et 200 euros par jour 

– Broyeur : Entre 80 et 100 euros par jour 

– Débroussailleuse : Entre 25 et 50 euros par jour 

– Motobineuse : Entre 30 et 50 euros par jour 

Désormais, vous avez tous les outils en main pour dénicher la perle rare au bon prix ! 

Quels sont les meilleurs outils de jardinage à louer cet été ?

Débroussailleuse électrique, broyeur à végétaux, tondeuse : tout pour vous débarrasser des mauvaises herbes 

Pour un jardin au top, suivez nos conseils afin de savoir comment débroussailler votre extérieur. Avant toute chose, protégez-vous avec des gants épais, des chaussures solides et des lunettes pour travailler en toute sécurité ! Enlevez les branches mortes qui jonchent le sol. À l’aide de la débroussailleuse électrique, coupez les herbes folles, débarrassez-vous des ronces et broussailles. Fauchez en demi-cercle vers la droite et vers le haut, puis dans le sens inverse. Mettez tout au broyeur pour réduire les déchets végétaux et vous en débarrasser plus facilement. Passez un petit coup de tondeuse afin d’avoir un jardin tout propre.

Taille-haie électrique, escabeau, râteau, broyeur à végétaux : les outils pour une haie de toute beauté

Pourquoi tailler sa haie ? Que ce soit pour des raisons esthétiques, pour sa structure ou pour favoriser sa floraison, il est recommandé de tailler sa haie une à deux fois par an, en fin d’hiver et en automne. Sans taille, la haie peut se propager chez ses voisins également.

Protégez-vous avec des gants épais, des chaussures solides et des lunettes pour procéder à la taille en toute sécurité ! Taillez de bas en haut en gardant votre matériel près du corps. Laissez le sommet plat ou bien taillez-le en lui donnant une belle forme arrondie ou pointue. À l’aide d’un râteau, rassemblez les chutes puis mettez le tout au broyeur.

Motobineuse ou motoculteur : créer un massif de plantes pour décorer votre jardin

Pour vous faciliter la création du massif, nous recommandons un bêchage simplifié à l’aide d’outils électriques. Appuyez légèrement sur le sol avec le motoculteur ou la motobineuse sans forcer. En cas de pente, privilégiez une petite vitesse et utilisez l’outil de biais pour plus de sécurité. Optez pour des plantes robustes, à floraison abondante et de longue durée. Vous éviterez ainsi entretiens difficiles et complications. Privilégiez ainsi des fleurs comme les :

  • Rudbeckia ‘Prairie Sun’ ;
  • Rudbeckia ‘Goldsturm’ ;
  • Cosmos ‘Sonata’ ;
  • Bidens ;
  • Oeillet d’Inde ;
  • Pelargonium zonale ;
  • Brachycome.

Pour l’organisation du massif, c’est vous qui décidez ! Pensez juste à mettre les plantes les plus hautes au milieu et à faire un espacement en quinconce afin qu’elles puissent toutes grandir. Motobineuse ou motoculteur, que choisir ? La motobineuse est l’outil privilégié par les particuliers. Légère et maniable, elle vous permettra de travailler une surface allant jusqu’à 1000m2. Le motoculteur convient pour des travaux plus lourds, et pour une plus grande surface.

En conclusion, louer du matériel de jardinage est non seulement économique, écologique, et est surtout pratique ! Dorénavant, vous n’avez plus d’excuses pour entamer le chantier qu’est l’entretien de votre jardin, accompagné de votre broyeur et de votre taille-haie fraîchement loué !