Fabriquer une caisse à escargots

fabriquer caisse à escargots

Vous souhaitez commencer un élevage d’escargots dans votre jardin, mais vous ne savez pas comment vous y prendre ? La  première chose à faire va être de fabriquer à ces petits animaux  un habitat douillet, appelé escargotière ou snail house. 

Leur confection est moins compliquée qu’elle n’y paraît, mais  encore faut-il savoir par où commencer. Vous êtes amateurs d’escargots et vous vous demandez comment réaliser un élevage sans pépins pour ces animaux ? Pour cela, nous vous  avons préparé un petit bricolage facile et utile en 5 points pour fabriquer vous-même votre maison d’escargots.

Sachez qu’il existe trois types d’élevage différents, le système extensif que vous pouvez établir dans votre jardin, le système intensif que vous pouvez réaliser dans votre maison et enfin la combinaison de ces deux derniers, le système semi-intensif. 

L’élevage, de la maison au jardin

Une des étapes clés pour fabriquer une caisse à escargots est le choix des matériaux que vous allez utiliser. Nous vous conseillons de vous tourner vers un matériau rigide tel que le bois, le plastique ou encore le verre. Sachez que l’utilisation du carton n’est pas adaptée à ces animaux à coquille puisqu’ils peuvent s’échapper facilement en rongeant les parois. 

Vous pouvez utiliser une caisse en bois, une grande boîte en plastique ou encore réhabiliter un aquarium pour vos escargots. Le point crucial de la caisse que vous allez créer est l’aération. Nous vous recommandons de la fermer avec un couvercle en plastique dans lequel vous réalisez des trous permettant à la fois de laisser circuler l’air et de garder captifs les plus petits escargots. Si besoin, vous pouvez ajouter un filet assez fin par-dessus pour éviter aux derniers nés de s’échapper de leur habitat. L’important est de veiller à la bonne respiration de vos compagnons. 

Les escargots sont des créatures attrayantes influencées par trois variables : la température, le taux d’humidité et la durée de luminosité. Ils ont donc besoin d’évoluer dans un environnement particulier, plutôt chaud et humide en période de reproduction. Ils nécessitent également d’un espace assez vaste pour se déplacer, vous devez donc adapter leur caisse en fonction du nombre d’escargots dont vous disposez. 

Comment fabriquer sa caisse à escargots ?

1. Les matériaux : plastique ou bois, quelle matière choisir  pour votre maison d’escargots ? 

La matière choisie va surtout dépendre de votre préférence et du matériel  dont vous disposez à la maison. Elle résultera également de la taille de votre  élevage. 

Si vous ne souhaitez pas accueillir beaucoup d’escargots, une boîte en  plastique ou une caisse en bois suffiront. À savoir que, si vous optez pour  une caisse en bois, nous vous conseillons de choisir un bois aggloméré  résistant aux termites. 

Si, en revanche, vous souhaitez accueillir un élevage plus important, nous  vous conseillons de construire un enclos. Vous aurez besoin pour cela, de  grillage et de piquets en bois.

2. L’emplacement : à quel endroit construire votre snail  house ? 

Afin de ne pas nous éloigner de l’habitat naturel de ces animaux, nous vous  conseillons de placer votre caisse ou votre enclos en extérieur, dans  votre jardin. Les escargots apprécient la chaleur et l’humidité, il est donc  important de placer votre élevage à proximité d’un point d’eau. 

Préférez un endroit en altitude et protégé du vent. L’idéal est d’avoir un coin  arboré dans son jardin. Si ce n’est pas le cas, pas de panique, le tout sera  d’éviter que vos escargots ne se dessèchent et ne soient en contact direct  avec la lumière du soleil. 

Si toutefois, vous ne possédez pas de jardin ou n’avez pas la possibilité de  mettre votre boîte en extérieur, choisissez une pièce de votre maison qui soit  chaude et humide, comme la salle de bain ou la cuisine. 

3. Fabriquer : réaliser sa caisse ou son enclos 

Maintenant que vous avez fait votre choix entre bois et plastique et déterminé  l’emplacement idéal pour votre élevage, passons à la fabrication de votre  cage à escargots. 

Si vous choisissez d’utiliser une caisse : 

• Débutez en creusant dans la terre un trou de 20 cm de profondeur à la  forme de la caisse que vous aurez préalablement achetée. 

• Déposez-la ensuite dans l’espace que vous venez de creuser  et ajoutez de grosses pierres autour pour la stabiliser. 

• Pour le toit, utilisez une planche de bois que vous viendrez fixer avec  4 clous. 

• Percer enfin de petits trous dans le bois afin que l’air puisse circuler à  l’intérieur de la caisse. 

Si vous fabriquez un enclos : 

• Commencez par planter 4 piquets en bois dans le sol en laissant  l’espace de votre choix entre ces derniers. 

• Découpez ensuite 4 morceaux de grillage aux bonnes dimensions. • Accrochez-les à vos piquets de façon à clôturer l’enclos. Lors de cette  étape, prenez soin d’enfoncer dans la terre au moins 20 cm de grillage  afin que les futurs habitants ne puissent pas s’enfuir et soient à l’abri  des autres animaux.

4. Aménager : faire de sa snail house un lieu de vie idéal 

Maintenant que vous avez construit la base de votre maison pour  escargots, vous allez devoir l’aménager afin qu’ils se sentent comme chez  eux. 

Commencez par remplir le fond de la cage avec de la terre. Évitez les  matières sableuses, drainantes ou les terres trop acides qui peuvent  endommager la coquille de ces petits animaux. Vous pourrez ensuite ajouter  quelques pierres, des feuilles et des branches. 

Si vous avez construit un enclos dans votre jardin, l’idéal est d’y planter un  peu de végétation, cela servira de protection et de nourriture à vos  habitants. Les légumes du potager sont très appréciés des escargots qui  raffolent de leurs feuilles, nous vous invitons à planter, par exemple,  quelques pieds de citrouilles. 

Déposez ensuite un ou plusieurs récipients qui permettront de recueillir  l’eau de pluie afin que vos escargots puissent s’hydrater. Attention de ne  jamais leur donner d’eau provenant du robinet, elle contient du chlore, qui  est nocif pour eux. 

5. Entretenir : bien s’occuper de sa cage à escargots 

Vos petits animaux se nourrissent des feuilles et plantes présentes dans leur  cage, mais vous pouvez tout de même leur déposer quelques végétaux et  coquilles d’œufs en complément. 

Pour leur assurer un taux d’humidité suffisant, pensez à pulvériser un peu  d’eau sur vos escargots les jours de forte chaleur

Prenez régulièrement soin de votre cage en nettoyant le fond et en enlevant  les déchets de nourriture et les coquilles vides. Si vous disposez d’un  compost, n’hésitez pas à ajouter quelques vers à votre élevage, cela  permettra de le maintenir sain et propre

L’alimentation des escargots

La nourriture des escargots est plutôt variée et demande notamment des apports de calcium et de protéines. Vous pouvez leur donner des coquilles d’œuf, des feuilles de salade, des petites portions de fruits ou encore des épluchures de légumes. Comme mentionné plus haut, vous pouvez insérer des plantes dans le sol de leur enclos ou plantez des semis dans leur cage afin qu’ils s’auto suffisent. Si vous remarquez qu’ils ne mangent pas certains aliments, retirez-les de leur parc avant qu’ils ne commencent à pourrir. 

Que la cage se situe dans votre jardin ou dans votre maison, n’oubliez pas de fournir de l’eau à vos petits animaux. Choisissez un récipient de fine épaisseur tel qu’un ancien couvercle de bocal que vous pouvez fixer dans le fond de leur enclos. De plus, évitez de leur donner de l’eau du robinet pouvant être toxique à cause du chlore qu’elle contient mais privilégiez l’eau de bouteille ou de pluie. Remplacez l’eau dès qu’elle commence à devenir sale. 

Vous avez à présent les clés en main pour réaliser un élevage d’escargots domestiques avec plusieurs astuces de recyclage des matériaux quotidiens. Veuillez noter qu’il ne faut jamais relâcher ces animaux dans la nature, le mieux est qu’il reste dans la guest house que vous leur avez fabriquée.