Comment nettoyer efficacement sa toiture ?

nettoyer sa toiture

Nettoyer sa toiture n’est pas toujours facile. Nous ne savons pas quand le faire, à quelle fréquence effectuer ce nettoyage. Nous ne savons pas toujours comment faut-il s’y prendre, ou à qui peut-on confier cette tâche. Cela représente un certain coût et il y a beaucoup de démarchages en porte à porte malhonnêtes à ce sujet. Pourtant le nettoyage de votre toit est indispensable ; il ne va pas seulement vous permettre d’avoir une belle toiture, il va également permettre d’augmenter sa longévité. Bien que cela représente un investissement en temps ou en argent, ne rien faire représenterait un coût nettement supérieur.

Les outils nécessaires pour nettoyer votre toit

Avant toute chose, il faut se procurer le bon matériel pour nettoyer un toit. Que ce soit pour le bon déroulement du nettoyage ou pour votre propre sécurité. 

Voici une liste non exhaustive du matériel pouvant être utilisé :

  • Un harnais qui couvre tout le corps
  • De la lessive ou un autre nettoyant non toxique et non corrosif pour les toits 
  • Un tuyau d’arrosage avec une buse de pulvérisation de jardin
  • Une pompe pour l’eau supplémentaire

Comment nettoyer votre toiture?

Pour nettoyer votre toiture, vous aurez besoin de vous attacher et de vous sécuriser afin de monter sur votre toit. Une fois sur votre toit, vous devez le pulvériser à l’aide du tuyau d’arrosage que nous avons préalablement cité dans cet article. 

Ceci représente un certain travail, car il faut nettoyer centimètre par centimètre. 

Attention également à avoir la bonne pression. Une pression d’arrosage trop faible serait inefficace, mais une pression trop élevée peut abîmer votre toiture.

À quelle fréquence nettoyer ma toiture ?

Il est difficile de répondre de manière stricte. En effet, il n’y a pas de règle universelle, nous ne pouvons pas dire “il faut nettoyer sa toiture tous les ans” ou tous les 5 ans… Cela dépend de l’environnement dans lequel vous êtes. 

De manière général, le nettoyage doit être effectué tous les deux ou trois ans (tous les 6 mois si vous avez des panneaux solaires en bord de mer). Vous pouvez nettoyer votre toit vous-même et économiser de l’argent si la pente n’est pas trop raide et si vous êtes à l’aise pour travailler dessus.

Sélectionnez les composants appropriés pour votre toit

Des centaines de blogs sur les procédures de nettoyage des toits peuvent être trouvées en ligne si vous faites une recherche. Vous serez convaincu que tout ce dont vous avez besoin, c’est de quelques litres d’eau de Javel et d’un nettoyeur haute pression réglé au plus bas en moins de 10 minutes.

Ce n’est pas une stratégie que nous encourageons. Un nettoyeur haute pression, même à faible pression, peut gravement endommager les tuiles. De plus, l’eau de Javel est corrosive et provoque la corrosion des solins de toiture, des gouttières et des tuyaux de descente en métal. Elle a la capacité d’éclaircir la couleur de votre toit et de « blanchir » tout ce qui entre en contact avec l’excédent de pulvérisation. Les plantes sont également endommagées par le rejet. Mais attendez, il y a plus. L’eau de Javel tue la couche supérieure des algues et éclaircit les taches, mais elle ne touche pas les algues sous-jacentes. Par conséquent, la colonie d’algues reprend son travail.

Les produits à base d’hydroxyde de sodium (lessive), quant à eux, sont plus efficaces que l’eau de Javel et sont moins dommageables pour les plantes. Cependant, ils sont caustiques et leur utilisation nécessite le port d’un équipement de protection complet. Recherchez donc un produit de nettoyage de toiture non corrosif et respectueux de l’environnement.

Choisissez le bon jour et préparez l’endroit

Vérifiez les prévisions météorologiques et choisissez un jour froid ou sombre avec peu ou pas de vent, afin que le jet atterrisse sur votre toit plutôt que sur ceux des voisins. Dans ces conditions, la solution de nettoyage peut s’infiltrer profondément dans les colonies d’algues sans s’évaporer trop vite.

Resserrez les tuiles ou les solins desserrés, et nettoyez les gouttières et les tuyaux de descente pour leur permettre de s’écouler librement. Ensuite, comme il y aura un excédent de pulvérisation, préparez la zone en déplaçant les meubles de jardin et en couvrant la végétation. Bien que la substance que nous avons utilisée soit non toxique, le ruissellement peut être assez inesthétique. Par conséquent, un peu de planifications à l’avance vous feront gagner du temps au moment du nettoyage.