Construire une maison économe en énergie : les règles à suivre

maison économe en énergie

Orientation de la maison

L’orientation correcte du site d’une maison est essentielle pour exploiter l’énergie du soleil.

Plus précisément, dans l’hémisphère nord, les maisons doivent avoir une orientation nord-sud, qui minimise l’ensoleillement direct pendant l’été (et donc les besoins de refroidissement) tout en maximisant l’ensoleillement pendant l’hiver.

L’orientation des pièces est également cruciale dans la conception d’une maison économe en énergie :

Les pièces orientées au sud bénéficient de la lumière du soleil pendant la majeure partie de la journée et sont idéales pour les espaces de vie principaux tels que le salon et la salle à manger.

Les pièces orientées à l’est sont bien exposées au soleil le matin tout en bénéficiant de la fraîcheur en fin d’après-midi, ce qui est un avantage pour les cuisines et les chambres.

En revanche, les pièces orientées à l’ouest sont exposées à la lumière de fin d’après-midi, ce qui peut poser problème pour les chambres et la cuisine.

Les pièces orientées au nord sont peu ensoleillées et conviennent mieux aux zones de service telles que les garages, les buanderies et les salles de bains.

Isolation thermique

Empêcher l’infiltration d’air et d’humidité dans une maison est essentiel pour concevoir une maison économe en énergie.

La résistance à l’humidité est essentielle pour éviter la pourriture et le développement de moisissures et de champignons, qui peuvent dégrader considérablement la qualité de l’environnement intérieur d’une maison.

Une isolation efficace ralentit la vitesse à laquelle la chaleur s’échappe de la maison en hiver ou se dilate à l’intérieur de celle-ci en été, ce qui nécessite moins d’énergie pour chauffer ou refroidir la pièce.

Si votre maison n’a pas de murs isolants, l’isolation intérieure peut améliorer considérablement votre confort et vous permettre d’économiser un bon pourcentage de l’énergie domestique.

La fibre de verre, la cellulose et la plupart des matériaux d’isolation en mousse correctement installés peuvent réduire la conduction du système.

Les dalles en béton recouvertes de mousse rigide sont parfaites pour la conception de maisons à haut rendement énergétique : la masse thermique élevée du béton retient l’énergie et garde la maison chaude et sèche à l’intérieur.

Système de refroidissement et de chauffage

Le système de chauffage et de refroidissement d’une maison représente 48 % de la consommation d’énergie de la maison.

La conception d’une maison économe en énergie doit prévoir des systèmes de chauffage et de refroidissement à haut rendement qui consomment moins d’énergie.

Pouvoir produire sa propre électricité ou intégrer des systèmes de production de chauffage/eau chaude à l’aide de systèmes photovoltaïques ou solaires thermiques est une bonne solution lors de la conception ou de la modernisation d’une maison.

Ventilation

Le contrôle de la ventilation d’une maison à basse énergie est essentiel car l’étanchéité à l’air d’une maison peut piéger les polluants (tels que le radon, le formaldéhyde et les composés organiques volatils).

Il est donc essentiel d’installer un système de ventilation qui minimise les pertes d’énergie en les transférant de l’air conditionné sortant à l’air frais entrant. Pour la ventilation qui peut s’avérer coûteuse en énergie, il est préférable de consulter un comparateur énergie afin de réduire ses coûts énergétiques.

D’autres méthodes de ventilation utiles pour une maison économe en énergie sont les ventilateurs d’extraction dans la cuisine et les salles de bains, ainsi que la ventilation naturelle.

Éclairage

L’éclairage représente environ 15 % des coûts annuels d’électricité d’une maison et constitue un facteur clé à prendre en compte lors de la conception d’une maison économe en énergie.

Les minuteries, les cellules photoélectriques qui éteignent les lumières lorsqu’elles ne sont pas utilisées et les gradateurs sont des moyens efficaces d’économiser de l’argent et de l’énergie.

Parmi les exemples d’éclairage pour une maison économe en énergie, citons les ampoules électroluminescentes (LED), souvent utilisées dans les luminaires encastrés, les lampes de table, la cuisine, ou pour l’éclairage des armoires et de l’extérieur.

Les LED sont environ 90 % plus efficaces que les ampoules à incandescence et constituent la source la plus durable d’éclairage économe en énergie.

Elles durent cinquante fois plus longtemps que les ampoules à incandescence, vingt à vingt-cinq fois plus longtemps que les ampoules halogènes et huit à dix fois plus longtemps que les ampoules fluorescentes compactes.